Pilule du lendemain

La pilule du lendemain = médicament d’urgence

C’est un comprimé à avaler dans les 12 heures qui suivent un rapport non protégé (quand on pense ne pas pouvoir assumer une grossesse), et dans les 72 heures au plus tard, composé d’un progestatif fortement dosé, le levonorgestrel.

Comment ça marche ?

Le mode d’action est complexe. L’arrivée d’une dose massive de progestérone perturbe le cycle, bloquant ainsi l’ovulation (si elle n’a pas encore eu lieu) ; elle perturberait également le transit des spermatozoïdes au niveau du col utérin. Dans le cas où l’ovulation vient d’avoir lieu, elle peut rendre la muqueuse utérine impropre à la nidation de l’embryon.

Si l’embryon est déjà implanté, la pilule du lendemain est inefficace.

Contraintes et inconvénients

  • L’apparente facilité de la prise d’un comprimé unique masque une réalité : ce comprimé est 50 fois plus dosé qu’un comprimé classique. Il peut donc être dangereux de multiplier ce genre de recours, qui doit être réservé à des situations d’urgence.
  • Pour être efficace, cette pilule nécessite d’être prise très rapidement après le rapport. Même dans ces conditions cependant, l’efficacité de cette pilule est loin d’être celle d’une pilule classique : 94% à 24heures, 85% entre 24 et 48heures, 58% entre 48heures et 72heures (chiffres du VIDAL) ; après 3 jours, elle est inefficace (rappel : la progestérone est la principale substance de développement de la muqueuse utérine pendant la grossesse).
  • Si le rapport sexuel a eu lieu autour de l’ovulation, il y a pu avoir fécondation (rappel : les spermatozoïdes ne mettent que quelques heures pour remonter les trompes) et donc apparition d’une nouvelle vie. Ce fait n’est pas anodin et ne peut pas être considéré à la légère.

Existe-t-il des effets non souhaités ?

Oui.

Fréquents

  • nausées,
  • douleurs abdominales,
  • fatigue,
  • maux de tête,
  • vertiges,
  • tension mammaire,
  • vomissements (attention : le comprimé est inefficace s’il a été vomi),
  • règles abondantes,
  • diarrhées,
  • saignements,
  • retard de règles…

Perturbations importantes du fonctionnement hormonal naturel. (attention : les saignements qui peuvent survenir avant les règles peuvent du coup perturber les cycles suivants, faisant qu’on ne sait plus « où on en est »).

Effets à long terme mal connus.

La question d’Agnès

… Tu envisages de prendre la pilule du lendemain, mais dis-moi..où en es-tu dans ton cycle ? Où en es-tu dans ta vie ?

Tu sais que prendre cette pilule, c’est comme prendre 3 plaquettes de pilule classique d’un coup, tu vas te détraquer ton cycle et cela va être drôlement dur à gérer après. Es-tu vraiment certaine d’en avoir besoin ? Vérifie avec nos pages physio, ce serait vraiment bête de la prendre pour rien, et après va en parler avec une personne compétente (infirmière, médecin, pharmacien,..).

Et ton copain, qu’est-ce qu’il en pense ? Il est au courant ? C’est lui qui te demande de la prendre ?….Et toi, au fond de ton cœur, de quoi as-tu envie vraiment ? Excuse-moi de te bombarder de questions comme ça, mais tu sais, ce n’est pas anodin, la pilule du lendemain.

;-) sending you all the best !