La masturbation

La masturbation est la recherche solitaire du plaisir sexuel par excitation des parties génitales, ou par des fantasmes. Elle est fréquente à l’adolescence avec l’apparition des pulsions sexuelles.

Retour Sommaire

Deux tendances à éviter

  • Dramatiser la masturbation comme quelque chose de sale et honteux. Mais notre corps est beau, le plaisir est bon. Et légitime.
  • Banaliser la masturbation comme une hygiène nécessaire ou une découverte normale et positive de la sexualité. Mais la masturbation peut avoir des conséquences.

La masturbation, c’est la quête d’un plaisir centré sur soi-même, sans relation ni tendresse. Comme l’enfant qui suce son pouce. Cela peut engendrer une obsession ou une culpabilité qui empoisonnent notre vie.

Parce que l’Être humain est fondamentalement (au sens des fondements de notre personne) un être de relation, le plaisir vécu sans relation, juste pour le plaisir : ça fait du bien, mais ça ne comble pas, je suis fait pour davantage que ça.

Retour Sommaire

Conséquences possibles

  • Si elle devient habituelle, la masturbation affaiblit notre personnalité (accoutumance). Elle affecte notre épanouissement par l’obsession sexuelle, et peut entraîner un sentiment d’échec, ou la culpabilité.
  • Elle peut aussi parasiter les relations amoureuses par la recherche du plaisir individuel et jouissif au lieu de vivre une vraie relation d’amour et de plaisir partagé. Le conjoint peut en souffrir.
  • La masturbation peut aussi être une fuite (devant les difficultés de la vie, une déception, etc.) ou une compensation de certaines frustrations (solitude, manque d’affection, etc.), elle peut cacher une blessure secrète. Mais la masturbation n’est pas une solution, au contraire elle nous enferme dans le problème.
Retour Sommaire

Pour en sortir…

Si tu as déjà pris des habitudes de masturbation, tu auras probablement du mal à t’arrêter. Tu croiras que tu ne peux plus t’en passer… et pourtant tu as envie de vivre du bonheur intérieur, et pas que du plaisir.

Alors, quelques conseils :

  • Tâche de nommer ton désir profond, celui que la masturbation voudrait compenser. Essaie d’y répondre positivement, en développant tes qualités. La masturbation te lance un défi : forger ta personnalité.
  • Fuis les tentations (films porno, rêves éveillés, gestes érotiques) : tu en sortiras vide… sur tous les plans.
  • Engage-toi dans des activités positives. Engage tes énergies dans des activités culturelles, sportives, sociales, ou spirituelles. Ce n’est pas en luttant contre tes défauts que tu les vaincras, mais en développant tes qualités.
  • Refuse de dramatiser et de te culpabiliser à l’excès du genre « je suis nul(le) ». Cela peut te paralyser, ou te faire perdre toute estime de toi-même.
  • Décharge-toi de ton problème. Si tu peux, demande conseil à un éducateur compréhensif. Quand tu exprimes ton problème, tu t’en décharges à 50 %. Le dialogue et les conseils t’aideront à briser le cercle solitaire de la masturbation.
  • N’écoute pas ceux qui te poussent aux rapports sexuels pour éviter la masturbation. La pornographie ou le libertinage sexuel sont bien plus dangereux que la masturbation.
  • Tu veux sortir de la masturbation qui t’empoisonne, alors tiens bon. Écoute ton cœur et fais-toi confiance. Si tu y reviens, comme vers une compensation provisoire, ne t’en inquiète pas. Elle reculera quand tu découvriras un amour fort.

Retour Sommaire

Vos témoignages/vos questions

  • Enfin ! 28 septembre 2012 00:06, par lacopinesympa

    Enfin un discours juste sur la masturbation ! Pas de morale , mais pas d’angélisme non plus ! Bravo et merci ;